Navigation – Plan du site
Résumé de thèses

Thierry Berche, Un projet de santé en pays dogon. Enjeux de pouvoir et stratégies (1987‑1992), thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie, EHESS‑Marseille, 1994, 587 p.

Ce travail est centré sur les stratégies d'acteurs dans / autour d'un projet de développement sanitaire de la coopération germano‑malienne dans le cercle de Bandiagara.

Il présente d'abord le contexte ethnologique des "singuliers Dogon", et fait un rapide historique tant des institutions de santé publique que des "projets" sanitaires soutenus par la coopération technique allemande (GTZ) au Mali.

Les processus de mise en place de ce "projet" de Soins de Santé Primaires sont exposés ainsi que les logiques institutionnelles, financières et technico‑professionnelles mises en jeu à ce moment‑là.

L'auteur s'attache ensuite à décrire les logiques et les stratégies des quatre groupes d'acteurs dont les luttes font fonctionner le champ politique spécifique de ce "projet", et qu'il nomme les "groupes stratégique" : la "clientèle", l'Administration de Commandement, le réseau de soins conventionnels, et l'organisation‑projet elle‑même.

Ainsi, les conduites de la "clientèle", qu'elles soient sanitaires (en particulier les décisions de recours aux soins) ou socio‑politiques (assistancialisme) sont analysées.

Les pratiques de sous‑administration et de mal‑administration sont exposées et le clientélisme placé dans un contexte de survie de l'administration étatique.

Les pratiques parallèles des infirmiers et les conduites liées à l'usage des per‑diem et des suppléments de salaire par les "projets" sont aussi traitées.

Enfin, l’auteur développe ce qui a trait à la présence des "experts" étrangers et à leurs stratégies de légitimation.

L'ouvrage se termine par une réflexion sur le métier et la vocation de l'anthropologie dans l'intervention.

Mots‑clefs : anthropologie politique, santé, institutions de santé, stratégies d'acteurs, Dogon, projet de développement

  • Logo LIT Verlag
  • Revues.org