Navigation – Plan du site
Lu et à lire

Savoirs paysans et développement farming knowledge and development, par Georges Dupré (sous la direction de) Paris, Karthala‑ORSTOM, 1991, 528 p.

Arouna P. Ouédraogo

Texte intégral

1Il s'agit d'un recueil de textes dont l'intérêt manifeste est d'offrir au lecteur un ensemble d'études qui présentent le double avantage de résulter de recherches empiriques réalisées sur des terrains géographiques et culturels divers. La rigueur des méthodologies monographiques visent à mettre en évidence les problématiques particulières des rapports entre savoirs paysans dans ce qu'ils ont de plus caractéristique et le monde scientifique et technique dans ce qu'il a de plus spécifique : rationalité, idéologie. De cette confrontation naît un enjeu/ le développement

2Surgit alors l'impression que les catégories paysannes sont, la plupart du temps, en butte à une incommunication, à une incompréhension de la part des sociétés et institutions extérieures, de telle sorte que, pris en compte ou non, leurs savoirs ne leur serait pas d'un grand avantage. Cette impression, naturellement subjective, semble justifiée par le fait que la majorité des textes présentés font peu de place aux agents de développement comme médiateurs entre les institutions d'intervention et les sociétés locales. Sans préjuger de leurs rôles, on est en droit de penser qu'en raison de leur position sociale dans les différentes "situations de développement" (projets, actions ou autres), ils forment une catégorie par laquelle l'identification, au moins la compréhension des savoirs locaux ainsi que leurs rapports aux conditions d'acquisition des "facteurs" du développement pourraient gagner en profondeur. De même, en matière de relais, le livre fait peu de cas de l'institution scolaire sous ses formes les plus variées (scolarisation classique, centres d'apprentissage, de formation pour jeunes et/ou adultes) alors que celle‑ci constitue de plus en plus une partie de la définition des identités paysannes.

3Livre utile, livre nécessaire à compléter à mon avis par la lecture de : Jean‑Pierre Olivier de Sardan et Elisabeth Paquot (sous la direction de), D'un savoir à l'autre. Les agents de développement comme médiateurs, Paris, GRET, 1991, 208 p. et : Geneviève Delbos et Paul Jorion, La transmission des savoirs, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme. Collection : Ethnologie de la France, 1984, 316p.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Arouna P. Ouédraogo, « Savoirs paysans et développement farming knowledge and development, par Georges Dupré (sous la direction de) Paris, Karthala‑ORSTOM, 1991, 528 p. », Bulletin de l'APAD [En ligne], 3 | 1992, mis en ligne le 06 juillet 2006, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://apad.revues.org/400

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l'APAD

Haut de page
  • Logo LIT Verlag
  • Revues.org