Navigation – Plan du site
Lu et à lire

Imaginaires politiques et pentecôtismes (Afrique/Amérique latine). André Corten et André Mary (dir.)

Paris, Karthala, 2000, ISBN 284586163, 368p.
Marc-Eric Gruénais

Texte intégral

1Cet ouvrage sur les pentecôtismes africains et sud américains qu'ont édité A. Corten et A. Mary constitue un travail particulièrement important, de type encyclopédique. Il se caractérise incontestablement par une unité de ton, ce qui n'est finalement pas si courant aujourd'hui dans les ouvrages collectifs : tous les articles adoptent une perspective historique ; tous traitent de la diabolisation et partant du devoir de moralisation des contextes contemporains que s'attribuent ces mouvements ; tous évoquent par ailleurs, bien évidemment, les relations entre les pentecôtismes et l'espace du politique, voire l'espace public.

2Cette unité de ton fait notamment ressortir combien il est difficile, voire impossible, d'évoquer une Eglise pentecôtiste. Les expressions et les mises en forme de "l'effusion de l'esprit" susceptible de s'exprimer dans tout un chacun indépendamment de tout clergé, qui caractérise le pentecôtisme, sont plutôt à envisager comme une "mouvance" ou une "nébuleuse", d'où l'utilisation du pluriel (les pentecôtismes). C'est sans doute au Brésil (comme le montre les articles de V. Boyer, P. Preston, et A. Pedro Oro) que la diversité de cette mouvance est la plus importante.

3Si, d'un point de vue "théologique", les pentecôtismes se distinguent peu les uns des autres, leur dynamique est difficile à cerner dans l'espace tant, aujourd'hui, le nombre de mouvements est important, y compris au sein d'un même pays, et tant leur recrutement semble diversifié : des plus démunis, comme en Haïti (A. Corten), aux plus nantis, tout le monde adhère. Cette mouvance pentecôtiste est aussi délicate à cerner dans le temps : les protestantismes co‑existent avec des "pentecôtismes historiques", bientôt concurrencés par le Renouveau charismatique (d'origine catholique) ; au Brésil, des néo‑pentecôtismes se sont développés sans pour autant que l'on puisse identifier un mouvement unitaire. Au Venezuela (A. Pollak‑Eltz), on rencontre un pentecôtisme des riches et un pentecôtisme des pauvres ; en Afrique du sud, les communautés blanches et noires ont chacune le leur (A. Anderson). La dynamique pentecôtiste semble venir déjouer toute tentative de périodisation ou de typologie. Face à ces pentecôtismes qui co‑existent dans les mêmes villes, il est sans doute un peu réducteur, comme le fait René Devisch, de tout vouloir faire entrer dans la catégorie homogénéisante "d'églises de guérison" s'agissant de la situation de Kinshasa.

4L'ensemble des articles souligne combien la mouvance pentecôtiste accompagne la définition de figures du pouvoir : elle participe à la construction du "big man" au Burkina Faso (P.J. Laurent), elle s'insinue dans les processus de production de l'homme accompli chez les Kikuyu du Kenya (I. Droz), elle est aussi mise en forme de la violence des discours et des actes au Gabon par des processus de diabolisation (A. Mary).

5Les pentecôtismes se dressent comme force politique notamment au Mexique (C. Garma Navarro), au Guatemala (S. Pedron‑Colombani), au Costa Rica (J.P. Bastian), mais aussi en Afrique, par exemple en Ouganda (P. Gifford), face à la toute puissance des "Eglises historiques" que sont le catholicisme et le protestantisme. Mais c'est une force politique très peu contestataire : prônant le salut individuel, la théologie de la prospérité, les pentecôtismes diffusent des discours normatifs, conservateurs voire réactionnaires qui viennent parfaitement épouser les positions des dirigeants politiques, comme au Bénin (A. de Surgy) ou en Argentine (P. Seman et D. Miguez). Le lecteur peut alors être amené à déduire de l'ensemble de ces analyses que les pentecôtismes contribuent efficacement à renforcer les stratifications sociales (entre riches et pauvres, Blancs et Noirs, malades et bien portants, dominants et dominés, etc.). Encyclopédie des pentecôtismes en Afrique et en Amérique latine, donc, cet ouvrage est parcouru par une thèse que A. Corten et A. Mary précisent dans leur introduction : "Notre thèse est que le discours pentecôtiste tire toute sa force de sa capacité à mobiliser ces deux imaginaires de l'espace public et des forces invisibles en les traduisant l'un dans l'autre et en inventant une nouvelle syntaxe" (p. 17).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marc-Eric Gruénais, « Imaginaires politiques et pentecôtismes (Afrique/Amérique latine). André Corten et André Mary (dir.) », Bulletin de l'APAD [En ligne], 21 | 2001, mis en ligne le 06 mars 2006, consulté le 27 mars 2017. URL : http://apad.revues.org/194

Haut de page

Auteur

Marc-Eric Gruénais

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l'APAD

Haut de page
  • Logo LIT Verlag
  • Revues.org